image fourchettedegraderouge.png (11.5kB)

Qu'est-ce qu'un Plan Alimentaire Territorial ?


Un Plan Alimentaire Territorial (PAT) est un outil pour rassembler les acteurs du système alimentaire afin de définir des objectifs, prendre des décisions et construire un plan d'actions efficace et concerté.

Depuis 2014, les PAT sont inscrits dans la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt, rappelé par la loi EGALim d’octobre 2018.
Le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a mis en place un Programme National de l’Alimentation (PNA), décliné en région par la Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DRAAF Occitanie) sous forme de Plan Alimentaire Régional.
image PNRHLDBERNARD4.jpg (2.9MB)




image PNRHL_023255_MD.jpg (0.8MB)
image fourchettedegraderouge.png (11.5kB)

Pourquoi un PAT à l'échelle du Parc naturel régional du Haut-Languedoc ?


Avoir un système alimentaire plus résilient est un des enjeux des prochaines années pour le territoire et plus largement au niveau national. Il s'agit de mieux produire, mieux manger, moins gaspiller et ainsi garantir la sécurité alimentaire dans le temps et malgré d'éventuels bouleversements (ex. changements climatiques, crises sanitaires etc.).

Depuis de nombreuses années, le Parc naturel régional du Haut-Languedoc développe des actions en faveur d’une alimentation locale et responsable (circuits courts, lutte contre le gaspillage alimentaire, sensibilisation des publics, formations des cuisiniers,…).
Pour rendre l’efficacité de ces actions plus grande, les élus du Parc souhaitent rassembler l'ensemble des acteurs (associations, collectivités, agriculteurs, cuisiniers, etc.) et les initiatives du territoire autour d'un Plan Alimentaire Territorial "Le Parc dans mon assiette".

Ainsi, nous pourrons amplifier, démultiplier les actions existantes et faire émerger d’autres actions, à différentes échelles.
Les actions qui ressortiront dans ce PAT seront mises en œuvre par le Parc naturel régional du Haut-Languedoc et également par les partenaires déjà porteurs, ou non, d’initiatives.