Les paysages sont des éléments déterminants dans le classement du Parc, leur variété ainsi que leurs qualités représentent un atout : ils sont à préserver et à valoriser! Gestion durable de ceux-ci mais aussi urbanisme économe en espace et de qualité, gestion de la signalétique locale et maîtrise de l'affichage publicitaire… sont autant d'actions mises en place par le Parc.
Le territoire du Parc se partage en 18 « unités paysagères » qui ont leurs spécificités et richesses propres (espaces, terroir, végétation, climat, faune mais aussi perception sociale…). Montagnes, piémonts, vallées, plaines, plateaux et causses, les paysages du territoire du Parc naturel régional du Haut-Languedoc sont variés. Ils résultent d’une grande diversité géologique, de l’effet de trois influences climatiques et d’un dialogue entre l’homme et son environnement.

Plusieurs actions sur les paysages et l’urbanisme ont été mises en place par le Parc :

Paysage :

Urbanisme :

Faire l'état des lieux des paysages du Parc

Comprendre les paysages, leur fonctionnement et leurs enjeux, est une dimension primordiale pour mettre en place de démarches d’aménagement et de planification. Concevoir des projets avec le paysage, c’est garantir leur intégration dans le territoire : c'est pourquoi le Parc développe des outils de connaissance et d’aide à la décision, apporte son appui aux communes et intercommunalités pour accompagner l’évolution du cadre de vie, des villes et des villages.
En 2015, le Parc a réalisé son document de référence pour les paysages : comprendre du Parc pour mieux agir ! Il se destine aux élus et décideurs locaux, aux techniciens des collectivités, aux porteurs de projet ou même toute personne s’investissant dans les démarches d’aménagement du territoire du Parc.
Il part d’un premier regard construit collectivement sur les paysages du Parc pour offrir un décryptage de leurs caractéristiques et leurs enjeux, depuis l’échelle du Parc jusqu’à celle de ses « unités paysagères ». Le document présente ensuite ce qui est en jeu pour les années à venir, sous le prisme des ambitions de la Charte.
Le document de référence pour les paysages est composé :
- d’un cahier et de deux cartes présentant l’état des paysages du Parc et les enjeux,
- 18 fiches descriptives des unités paysagères,
- 9 fiches-conseils composées de préconisations méthodologiques et thématiques complètent le document, pour vous accompagner dans vos réflexions.

Retrouvez le cahier, les cartes, les fiches de présentation des unités paysagères et les fiches-conseils du document de référence pour les paysages dans les albums « document de référence des paysages » et « cartographies » sur Flick’R

 

Observer l'évolution des paysages grâce à la photographie

Depuis 2012, le Parc travaille sur la mise en place de son observatoire photographique des paysages.
Il permet d'observer l'évolution des paysages grâce à la technique de la reconduction photographique dans le temps (« avant-après »). Destiné à tous, il invite à mieux connaître les paysages du Parc naturel du Haut-Languedoc, à observer leurs changements, à recueillir des informations et à prendre conscience des évolutions paysagères pour agir collectivement.
Élus et partenaires du Parc se sont réunis pour faire une sélection de 100 clichés réalisés par le photographe professionnel David Huguenin sur tout le territoire : c'est l'itinéraire photographique, corpus de points d’observation qui sera repris en photo tous les 3 à 4 ans.
Les photographies choisies témoignent de la diversité paysagère du Parc, des enjeux, des dynamiques d’évolution du territoire. Elles apportent un regard sur les enjeux de demain et peuvent nous interpeller. Les clichés illustrent des points de vue de notre quotidien situés le long des routes et chemins du territoire.

Retrouvez toutes les photos de l’observatoire photographique du paysage du Parc sur Flick’R

 

Valoriser et préserver les paysages

Depuis 2015, le Parc aide à la réalisation de chartes architecturales et paysagères (ou démarches proches telles que les plans de paysage) correspondant à un engagement de la Charte du Parc 2012-2024. Il s’agit de projets de territoire co-construits pour la gestion des paysages : c'est une démarche volontaire qui permet aux acteurs de mieux connaître leur cadre de vie, de faire des choix quant à son devenir et de définir les moyens de la mise en œuvre de ces choix. Elle s'adresse à tous : élus, habitants, agents économiques et socioprofessionnels…
Une charte architecturale et paysagère promeut la valeur des paysages et le caractère propre des populations qui les façonnent. C’est aussi un outil de sensibilisation.
La première charte architecturale et paysagère élaborée par le PNR porte sur 39 communes situées dans le territoire des Hautes-Terres-d’Oc et des plateaux du Gijou. Démarrée en juin 2015, elle a été finalisée courant 2016 : après une analyse grâce à des balades paysagères, les enjeux ont été identifiés lors d'ateliers de travail concertés, qui ont abouti à la définition d'une stratégie de préservation et de valorisation du paysage et du patrimoine à long terme.
Pour faciliter son application et la mise en œuvre des objectifs et recommandations de qualité paysagère de la charte, une "boîte à outils" et des fiches-actions ont été réalisés.

Pour en savoir plus sur la charte architecturale et paysagère des Hautes-Terres-d’Oc et plateaux du Gijou : diagnostic, stratégie, programme d'actions, recommandations guide élus et techniciens, recommandations guide grand public.

Un plan d’action paysage a pour objectifs d’aider les acteurs d'un territoire à préserver les patrimoines naturels et bâtis. Grâce à un cahier de recommandations, il les guide vers un urbanisme durable et les aide à construire et rénover de manière cohérente avec le cadre de vie. 
Il permet également de renforcer le sentiment d'appartenance au territoire car il est conçu en concertation avec tous les acteurs et produit de manière ascendante et non pas imposée.
Depuis septembre 2017, le Parc travaille à la mise en place du plan d'action paysage « Causses, canyons et vignobles du Minervois », en partenariat avec l’Opération Grand Site « Cité de Minerve, gorges de la Cesse et du Brian » portée par le Pays Haut-Languedoc et Vignobles. La décision de lancer cette opération a pu se faire grâce au soutien financier de la région Occitanie et du département de l’Hérault.
Basée sur l'unité paysagère du même nom, le plan d’action paysage porte sur 10 communes : La Livinière, Siran, Cesseras, Azillanet, La Caunette, Minerve, Vélieux, Saint-Jean de Minervois, Agel et Aigues-vives.
Plusieurs ateliers participatifs ont été organisés autour de la perception des paysages et de l’agriculture en vue de la réalisation de la première étape du Plan, le diagnostic (thématiques du paysage, des activités de pleine nature et du tourisme, de l’agriculture et de l’architecture et des villages) disponible en cliquant ici (annexes sur demande)

Accompagner les communes dans leurs projets

Sur les documents
En tant que Personne Publique Associée*, le Parc du Haut-Languedoc accompagne les collectivités dans la réalisation de leurs documents d’urbanisme de type SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale), PLU(i) (Plan Local d’Urbanisme (Intercommunaux)), carte communale…. pour concevoir un urbanisme de qualité adapté au territoire et compatible avec la charte du Parc. Bien que consultatifs, ces avis sont obligatoires que ce soit pour l'élaboration, la modification ou la révision d'un document. 

Le Parc apporte également un appui technique à travers les dossiers de porter à connaissance. Ils se composent d'une synthèse de la charte du Parc, d'une analyse agricole et environnementale (trame verte et bleue) ainsi qu'une analyse paysagère. Ainsi, les communes ont toutes les clés en main pour transcrire la charte dans leurs documents d'urbanisme. L'accompagnement technique se traduit aussi par des interventions tout au long de la démarche d’élaboration du document, depuis la rédaction du cahier des charges jusqu’à son entrée en vigueur (présence en réunion, retour technique, apport de données cartographiques, etc…)
Le Parc accompagne également les communes dans la prise en compte de la Trame Verte et Bleue, avec un apport de compétences en tant que consultant spécialiste. Par exemple, des communes comme Aiguefonde, Saint-Amans-Soult et Labruguière ont bénéficié de conseils, d'outils, de moyens d'adaptation qui ont fonctionné sur d'autres communes et qu'ils peuvent donc également utiliser.

*(organisme obligatoirement associé à l'élaboration des documents comme le prévoit la loi)

Sur les projets d'urbanisme
Le Parc accompagne les collectivités volontaires pour tout type de projet d’urbanisme, qu’il s’agisse de l’extension d’un bourg, l’aménagement d’un lotissement, d’une Zone d’Aménagement Concertée ou d’espaces publics, un projet de revitalisation ou encore la création d’écoquartiers et éco-hameaux. Il fournit des conseils, données cartographiques et techniques, des contacts…
Il intervient également via un appui technique sur les démarches d’Aire de Mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine (AVAP), de cahiers de recommandation architecturale et paysagère, des Opérations Grand Site, de sites patrimoniaux remarquables …
Le Parc met à disposition des documents de sensibilisation et d’information :
-> Guide de la restauration du patrimoine bâti dans le Parc naturel régional du Haut-Languedoc
-> Guide culture urbanisme durable
-> Concilier agricole & aménagements


Faire émerger des projets urbains durables

Depuis 2013, le Parc s'associe chaque année avec les écoles nationales supérieures d'architecture de Montpellier (ENSAM) et de Toulouse (ENSAT) autour d'ateliers d’urbanisme durables sur le territoire.

Ils ont pour but de faire travailler ensemble les décideurs locaux et les étudiants sur un projet d’urbanisme de la collectivité, par la réalisation d’une étude urbaine et la production de scénarii d’aménagement. L’atelier permet de :
- Développer une expérimentation, des propositions innovantes (en matière de formes d’habitat, de performance énergétique, de gestion de l’espace, des déplacements…) plausibles dans le contexte rural du territoire du Haut-Languedoc.
- Sensibiliser et accompagner les acteurs locaux à un urbanisme de projet, à la conception urbaine et aux évolutions actuelles des pratiques urbanistiques et architecturales en travaillant sur une problématique à laquelle ils sont confrontés ou en répondant à un besoin ou un projet concret sur lequel ils souhaiteraient s’engager.
- Offrir un terrain d’étude auprès des étudiants-architectes sur lequel ces futurs professionnels seront de plus en plus amenés à exercer, et pour lequel il s’agit de développer une approche d’urbanisme de projet spécifique. Il permet de se former au travail au contact des décideurs politiques et des partenaires (DDT, CAUE…).
Liste des communes ayant déjà bénéficié des ateliers d'urbanisme : Lunas et Brassac (2013), Saint-Amans-Soult (2014), Lacaune et Azillanet (2015), Labastide-Rouairoux (2016), Bédarieux (2017), Labruguière (2018).
Les études urbaines réalisées lors des ateliers d’urbanisme durable sont diffusées sur demande (contact à notre chargée de mission).