Un des grands enjeux des Parcs naturels régionaux est d’œuvrer pour un développement économique maîtrisé. Territoires vivants, la nature et l’environnement sont les atouts des Parcs. L’objectif est donc de contribuer à leur développement économique tout en préservant leurs richesses : les ressources naturelles. Afin de répondre au mieux aux besoins des habitants et entreprises et aux enjeux d’attractivité des espaces ruraux, il est essentiel de mieux connaître le territoire. C’est pourquoi le Parc réalise régulièrement son portrait économique.

 

 

Valoriser et soutenir les activités économiques du territoire en lien avec ses acteurs

 

Valorisation des filières présentes sur le territoire

 En lien avec l’histoire locale et le patrimoine, les nombreuses ressources du territoire sont des richesses qui ont permis le développement économique  du Haut-Languedoc (forêt, pierre, agriculture, etc.). Construction en pierres sèches, création textile, production de bois, élevage, le Parc souhaite revaloriser ces éléments qui font vivre le Haut-Languedoc et ses habitants. En partenariat avec l’agence Made In Town, spécialisée dans la valorisation des savoir-faire et des fabrications locales, le Parc a réalisé un diagnostic des ressources présentes sur le territoire afin d’identifier les moyens adéquats pour valoriser ces matériaux et renforcer les collaborations entre filières.

 

Le secteur textile

Dans le domaine textile, avec le soutien de la Région, le Parc initie, en collaboration avec la Haute école des arts du Rhin, un projet de création d'objets à partir de la laine des brebis Lacaune. Terre d’élevage ovins, le Parc naturel du Haut-Languedoc s’est engagé
dans un projet de valorisation de cette laine de la brebis Lacaune.

 

 

La transformation des ressources locales et les  filières de la pierre et du bois 

  • Le territoire du Parc a la particularité de renfermer de nombreuses ressources primaires pouvant être utilisées dans la construction (bois, marbre, granit, ardoise, schiste, terre cuite…). Plusieurs filières s’organisent autour de ces ressources, de l’exploitation à la mise en œuvre en passant par l’extraction, la transformation et la distribution. Le concept d’économie circulaire touche de plus en plus de filières de production, cela renforce les collaborations inter-filières. Les projets peuvent ainsi être de plus grande ampleur. Sur le territoire, nous assistons notamment à l’émergence de filières de production et d’exploitation de colorants et teintures naturelles. Or, certains acteurs majeurs reconnus sont installés sur le périmètre du Parc. C’est pourquoi le Parc développe un projet de teintures naturelles en lien avec des industriels du territoire qui s’appuie sur la récolte et la transformation de ressources locales.

  •  En matière de patrimoine bâti,  le Parc encourage également l’utilisation des matériaux locaux dans la construction et incite à utiliser la pierre et le bois dans le bâti. Cela a notamment mené à la création d’un guide à destination des constructeurs publics. La diversité des paysages du Parc du Haut Languedoc induit une richesse et une diversité des pierres. Ainsi, le territoire possède des pierres de taille : granit, marbre, ardoise, gneiss.

En 2019, une étude a été menée par la Région sur la pierre naturelle au sein des Parcs naturels régionaux d'Occitanie afin d’établir un état des lieux partagé de la situation de la filière Pierre notamment sous l’angle de l’économie et de l’emploi. Découvrez en vidéo l’importance de la pierre et différentes initiatives mises en oeuvre. L’ambition des Parcs naturels régionaux d’Occitanie est de mettre en place avec la Région une démarche territoriale et transversale, visant à renforcer le développement économique de la filière pierre.

 

Dans le cadre du projet des Parc naturels régionaux d’Occitanie, en collaboration avec la Région “Innover en pierre naturelle”, Afin de mettre en valeur le savoir-faire local, une enveloppe de 10 000€ a été répartie entre 4 projets de rénovation ou de construction jugés les plus démonstratifs, exemplaires et innovants. Ces projets sont en cours d’achèvement : construction d'une calade en bordure du chemin touristique d'accès aux gorges – Colombières sur Orb (34), rénovation de murets en pierre – Saint Amans Valtoret (81), Sauvegarde et restauration des bardages en ardoise – Arfons (81), agrandissement du théâtre de plein air (granit) – Vabre (81).

 

La structuration de la filière du bois est un autre grand enjeu du territoire.  La filière bois représente près de 2 600 emplois sur le territoire du Parc naturel régional. La Charte Forestière de Territoire établit avec l’ensemble des acteurs concernés des orientations partagées et un programme d’action qui intègre la multifonctionnalité de la forêt dont la production de bois (valorisation de la ressource en bois, développement de la gestion forestière), la prise en compte de la biodiversité dans la gestion sylvicole et les différents usages de la forêt.

 

Retrouver les acteurs de la filière bois en Haut-Languedoc 

 

 

Aide à l’installation d’acteurs sur le territoire

 

Le Parc soutient l’installation et le développement de projets sur son territoire. Les équipes en charge de l’agriculture ont notamment pour mission de favoriser l’installation de nouveaux agriculteurs pour faire face à la déprise agricole.

 

L’objectif du Parc  est de mettre en oeuvre un terrain propice aux dynamiques collectives et de mettre en réseau les acteurs économiques du territoire. En 2021, le Parc naturel régional du Haut-Languedoc est devenu partenaire du Fonds tourisme durable porté par l’ADEME. Ce dispositif d’aides a été mis en place dans le cadre du dispositif France Relance. Il a pour objectif, en 2021-2022, de soutenir, via des aides financières, les restaurants et hébergements touristiques dans leur démarche vers le tourisme durable, en priorité sur les territoires ruraux. Cela correspond notamment aux valeurs et au travail mené par  la marque Valeurs Parc naturel régional qui accompagne hébergeurs, prestataires d’activités de pleine nature, producteurs et sites de découverte dans la mise en place d’un modèle économique vertueux conciliant les aspects écologiques, économiques et sociaux.

 

Dans le cadre de ses actions de valorisation des circuits courts, le Parc accompagne également les agriculteurs et  professionnels de la restauration via différents projets :

  • Les Echanges Gourmands ont comme objectif de mettre en relation les entreprises du territoire, en particulier les professionnels de la restauration collective avec les producteurs du territoire, pour une alimentation locale, durable et de qualité. 
  • Plusieurs études d’opportunité ont été lancées, notamment sur la création d’une unité d’abattage mobile au sein du Parc avec comme première étape un questionnaire envoyé aux éleveurs pour mieux comprendre les attentes et enjeux.
  • Le site Cliketik permet de recenser l’offre des producteurs locaux auprès des habitants du territoire de manière pratique et ludique.

 

Besoin d'information ? Contactez l'équipe

 

          

Capture_décran_2022-12-01_144923.png                                                                                              

Portrait économique                                        La filière pierre dans les Parcs  d'Occitanie                         L'intégration des matériaux  locaux dans la construction publique