Les capitelles et les murets de soutènement des paysages en terrasses ne sont pas de banals empilements aléatoires. La construction en pierres sèches, c’est-à-dire sans mortier, nécessite la connaissance d'un savoir-faire que nos anciens maîtrisaient parfaitement. L’une des missions du Parc naturel régional du Haut-Languedoc est de transmettre ce savoir-faire, afin de sauvegarder à la fois nos paysages et notre patrimoine culturel.
Aussi le Parc naturel régional du Haut-Languedoc organise-t-il chaque été, depuis 1998, des journées d'initiation à la construction en pierres sèches dans les communes de son territoire (voir rubrique agenda).

Le Domaine des Mates Basses

En 2006, le Parc naturel régional du Haut-Languedoc a fait l’acquisition du domaine des Mattes Basses à Faugères. Ce tènement de 3,3 hectares, tout-à-fait emblématique du patrimoine bâti languedocien, était voué à disparaître sous une végétation envahissante. Alerté par Claude Froidevaux, alors présidente de l’association « Pierres sèches, association pour la sauvegarde du patrimoine des Hauts-Cantons », le Parc s’est porté acquéreur de ce domaine. Depuis, sous l’impulsion passionnée de l’association, des bénévoles restaurent sans relâche les murets et capitelles du domaine. Ainsi, ils s’approprient et transmettent des techniques tout en participant à la sauvegarde des paysages.

Ce site fait également l'objet d'une réflexion paysagère : une opération de défrichage est actuellement en cours pour permettre la mise en valeur des murets construits. A terme, un sentier d'interprétation verra le jour sur le site pour permettre une meilleure compréhension de la technique de la construction en pierre sèche mais également les espèces de faune et de flore présentes. 

Cliquez ici pour télécharger notre dépliant sur le sentier d'interprétation 


En savoir + :

Association Pierres sèches, sauvegarde du patrimoine des Hauts-Cantons : http://www.pierreseche.net/pierrevie.htm
Association Pierres d'Iris : http://www.pierreseche.net